Suivez Krystal sur facebook

Festivals et événements

Le retour du noir et blanc ?

Cette année, le festival d'Atrebatia a confié à Adeline Martin la réalisation de son affiche. Or, cette affiche n'est pas seulement une réussite, elle est aussi surprenante, du fait de sa technique : du dessin traditionnel en noir et blanc.


atrebatia 2018
Dans un article ultérieur, je prendrai le temps de vous expliquer pourquoi la dernière génération d'illustrateurs a connu une époque où la couleur était si présente, si électrique.


Contentons-nous de souligner ici qu'après une bonne décennie où la majorité des images publiées (en couvertures de livre ou affiches de festival) étaient particulièrement colorées, il semble que le noir et blanc, avec sa classe et sa sobriété, reprenne du terrain. Et cette affiche d'Atrebatia est une bonne illustration de ce retour en grâce.


De mon côté, j'observe ce regain d'intérêt avec un réel plaisir, car je suis également très touchée par la simplicité d'un dessin au graphite : un de mes dessins les plus populaires dans le genre est l'âme du vent, que j'ai publié il y a un peu plus du de 10 ans, et qui a motivé Christian Grenier pour en faire un de ses personnages (Jabeth) dans Toi Lumière de ma Nuit :


Sur l'Âme du VentL'Âme du Vent a été traité non pas comme un préparatif pour une peinture, mais comme une petite oeuvre en soi. C'est le cas d'une majorité de mes dessins réalisés, comme ce dernier, avec une large palette de valeurs (du très clair au très foncé).


 

Publié le 08/02/2018 dans Réflexions

Tags : Festivals et événements techniques picturales Tendances

Partager cet article sur facebook