Suivez Krystal sur facebook

études préliminaires

Comment est née l'affiche de l'Eurocon 2018

Aujourd'hui commence la 25eme convention de science fiction européenne, hébergée cette année dans la belle ville d'Amiens.
Cette année, je suis l'auteure de l'affiche, qui devait évoquer d'une manière ou d'une autre l'Afrique, invitée d'honneur de cette édition :


 


 


Une peinture, une fois finie, peut sembler tombée tout droit d'une inspiration spontanée. Et le public peut se demander comment de telles idées tombent dans la tête de leurs auteurs.
Pourtant, c'est souvent un processus laborieux, qui nous fait éprouver des moments de doute et remettre le travail sur l'établi un bon nombre de fois avant d'arriver à quelque chose de satisfaisant...


Cette affiche en fournit un bon exemple car les éléments à marier n'étaient pas simples : univers vernien, afrique, cathédrale d'Amiens ou quelque chose qui évoque la ville - et si possible aurores boréales.



D'ordinaire, je commence toujours par expérimenter plusieurs idées qui partent dans des directions différentes, et j'en fait une petite mise en couleur. Voici ce que j'ai proposé d'abord :



 


Mon commanditaire appréciait des idées de chaque image, mais pas une en particulier. Je suis revenu un cran en arrière en lui proposant de nouvelles pistes très sommairement ébauchées au crayon et accompagnées de petits commentaires quant à mon intention.



 


La dernière idée a été retenue, mais le travail préliminaire était encore loin d'être fini... Il restait à se décider pour un éclairage. Or, il en va de même en peinture et au cinéma : l'éclairage fait tout. L'ambiance, l'humeur, l'impact... D'où une nouvelle série d'études :


 


Il n'y a pas toujours autant d'étapes pour chacunes des illustrations qui paraissent, mais il y en a souvent plus que les gens ne l'imaginent au final. Pensez y la prochaine fois que vous verrez une affiche...

Publié le 19/07/2018 dans Édition

Tags : Festivals et événements réalisme imaginaire études préliminaires

Partager cet article sur facebook

Ce qu'aurait pu être l'affiche 2010 des Imaginales

En 2010, j'ai été chargée de faire l'affiche du festival des Imaginales. C'était la 9eme édition.

affiche imaginales 2010
Comme n'importe quelle commande d'édition, j'ai répondu à un certain nombre d'impératifs : le personnage principal devait être entourée d'animaux pouvant servir de mascottes, le château d'Epinal devait être présent dans l'image, ...



Pourtant, elle aurait pu être très différente. Voici quelques uns des croquis préliminaires que j'avais proposés à l'équipe :


Une ambiance exotique façon sud amériques :


aztèque


Ou une ambiance miniaturisée, où le château d'Epinal siège dans un hêtre tortillard avec une légion de gens qui le visitent pas plus gros que des fourmis...


château miniature


ou, peut-être ma préférée, celle d'une curieuse reine zébrée qui sèmerait le printemps sur sa route


ambiance 2 imaginales


Quoiqu'il en soit, c'est celle des loups et des coquelicots qui a été retenue, et est encore accrochée aujourd'hui sur le walk of fame d'Epinal : le pont sur la Moselle, exhibant les affiches de toutes les éditions passées.

Publié le 23/05/2018 dans Édition

Tags : études préliminaires

Partager cet article sur facebook

Prochain Livre

Vous n'êtes pas sans savoir que ces dernières années, j'ai rencontré problèmes sur problèmes pour la sortie de mes livres "personnels". Et que pour d'autres raisons, j'ai été un peu refroidie par l'édition classique. Mais grâce à mon amie Valérie France et aux éditions Le Héron d'Argent, cette année, il y aura du neuf.


J'ai signé il y a quelques mois un contrat avec Le Héron d'Argent, dont j'ai trouvé les productions très séduisantes : belle qualité de couvertures, éditions soignées... 
Le plus, ça a été que j'ai découvert derrière une équipe respectueuse, dynamique, sympa.


Cela faisait depuis longtemps que nous voulions faire un livre ensemble, avec Valérie France, et c'est elle qui a apporté l'idée de celui-ci et en a signé les textes. Un univers poétique et tout mignon, à destination des tout-petits.


Je me suis laissée embarquer dans ce projet très différent : un livre qui ne fait pas apparaître un seul "humain" ou "humanoïde" - pas de fées, pas d'elfes... Juste des boules de poils, et pourtant je vous assure, ça ne manque pas de magie !


Pour ne pas trop vous en révéler d'un coup (vive le suspens...), je ne vous livre qu'un court aperçu de mes premiers échauffements sur mon sujet...


 


première planche de pandas


 
Alors, vous devinez ?

Publié le 11/02/2018 dans Édition

Tags : études préliminaires animaux

Partager cet article sur facebook